L’apprentissage anticipé de la conduite (AAC) est accessible dès 15ans. Cet apprentissage offre de nombreux avantages et notamment l’occasion d’acquérir une solide expérience de la conduite en situation réelle avant de se lancer seul sur la route.

Cesr - 78% de réussite
Cesr - Limitez votre trajet
Cesr - Gérez votre planning
Cesr - Le permis à 1 euros par jour

OBJECTIF

  • Être capable de conduire en toute sécurité un véhicule de la catégorie B (n’excédant pas 3T500 de PTAC, ou ne comportant pas, outre le siège du conducteur, plus de huit places assises)

PUBLIC CONCERNE ET PRE REQUIS

  • être âgé d’au moins 15 ans
  • avoir l’accord de son représentant légal et de l’assureur du véhicule

PROGRAMME

  • La préparation et le passage du « code » ou épreuve théorique générale du permis (ETG)
  • 20 heures de conduite, le moniteur pouvant suggérer quelques heures supplémentaires. Elle se termine avec la délivrance du livret d’apprentissage.
  • La conduite avec accompagnateur : le jeune conducteur effectue au moins 3 000 km sur une durée minimale d’1 an.
  • Des rendez-vous pédagogiques en compagnie de votre accompagnateur :
  • Un rendez-vous préalable a lieu en présence de l’enseignant et du futur accompagnateur, au moment où l’enseignant estime que l’élève est prêt à conduire.
  • Un 1er rendez-vous pédagogique a lieu entre 4 et 6 mois, après la fin de la formation initiale.
  • Le 2e rendez-vous pédagogique a lieu après 3 000 km parcourus.

L’ACCOMPAGNATEUR

  • Il peut être un membre de la famille, un ami et plusieurs personnes peuvent accompagner un seul élève conducteur.
  • Il s’engage tout au long de la formation à accompagner le jeune conducteur.
  • Il est disponible.
  • Il prodigue de bons conseils en étant indulgent avec une conduite qui peut être différente de la sienne.
  • Il doit être titulaire du permis B, en cours de validité, depuis 5 ans au moins.
  • Ne pas avoir commis de délit routier (alcool, grand excès de vitesse, …)
  • Avoir obtenu l’accord préalable de son assureur pour faire cet accompagnement avec son véhicule.

QUALIFICATION DES INTERVENANTS

  • Enseignants titulaires du Brevet pour l’exercice de la Profession d’Enseignant de la Conduite Automobile et de la Sécurité Routière (B.E.P.E.C.A.S.E.R) et de l’Autorisation d’Enseigner en cours de validité.

MÉTHODES ET OUTILS PÉDAGOGIQUES

  • Méthodes actives adaptées à la formation
  • Salles de cours équipées de moyens multi-médias
  • Véhicules adaptés à l’enseignement
  • Fiche de suivi et livret d’apprentissage
  • Simulateur de perte d’adhérence

MODES D’ÉVALUATION DES ACQUIS

  • Évaluations de synthèse correspondantes au contenu du Programme National de Formation à la conduite (PNF)
  • Épreuve pratique réalisée par un Inspecteur du Permis de Conduire et de la Sécurité Routière.

VALIDATION VISÉE

  • Permis de conduite de la catégorie B. (à l’issu de la formation selon les places attribuées par les services préfectoraux)

CONSEILS ET DEVOIRS EN AAC

  • Le livret d’apprentissage doit se trouver à bord du véhicule, ainsi que l’autorisation de l’assurance.
  • Inscrivez vos parcours et temps de conduite dans votre livret d’apprentissage.
  • En tant qu’apprenti de la conduite, vous êtes soumis aux limitations de vitesse des conducteurs novices
  • Un disque normalisé doit être apposé à l’arrière du véhicule
  • Respectez toutes les règles du code de la route. En cas d’infraction, l’apprenti peut être poursuivi et condamné à une amende. De plus, le préfet peut retirer le livret d’apprentissage et donc interdire la conduite accompagnée.
  • Vous n’êtes pas autorisé à conduire en dehors des frontières nationales
  • Votre formation ne doit pas se limiter à des trajets trop routiniers. N’hésitez pas à varier les situations de conduite : jour et nuit, ville et autoroute, alternance de courts et de longs trajets, en toute saison.