Le 23 février dernier, Bruno Le Roux, ministre de l’Intérieur, a présenté les résultats de la réforme du permis de conduire, engagée le 13 juin 2014. Le délai d’attente entre deux passages de l’épreuve pratique de conduite est réduit de 30 jours en moyenne, passant de 93 jours en 2013 à 63 jours en 2016.

Ne compensant plus ce délai d’attente par des heures de cours supplémentaires, les candidats font ainsi des économies importantes.

Le ministre s’est rendu dans un centre d’examen du code de la route d’un des deux opérateurs agréés (La Poste, SGS) en Seine-Saint-Denis pour rencontrer des candidats qui s’étaient inscrits dans un délai bref sur le site de l’opérateur et qui passaient l’épreuve du code de la route sur tablette individuelle. Si le délai d’attente y reste supérieur à la moyenne nationale, ce département a connu la plus forte baisse, passant de 161 jours à 80 jours, soit un délai d’attente divisé par deux. Pour Bruno Le Roux « les objectifs ambitieux ont été atteints, en particulier dans les départements en tension. Au-delà des effets bénéfiques sur les délais et la réduction du coût de la formation, cette réforme rend le permis plus accessible, avec des procédures plus modernes et aussi plus transparentes. »