Occuper les enfants sur la route : un vrai casse-tête indispensable à la sécurité.

Alors que le samedi est classée rouge, le trajet s’annonce long et difficile pour tous les passagers. Chaque parent à son stratagème : jouer aux jeux vidéos, sur une tablette tactile, passer une chanson en boucle, jouer au jeu des départements avec les plaques d’immatriculation.. Difficile d’occuper les enfants, sans trop se laisser distraire au volant, ce qui peut être dangereux pour tous les automobilistes.

Selon l’Association des Sociétés Françaises d’Autoroutes, 1 accident mortel sur 6 est dû à l’inattention. Un chiffre qui augmente de jour en jour à cause des nouvelles technologies qui se propagent : GPS, téléphone, applications.. et détournent le conducteur de son attention principale : la route. Mais aussi aux enfants, qui perdent patience et s’agitent, forçant le conducteur à jeter un coup d’œil dans son rétroviseur.

Mais alors, comment distraire les enfants ?

Sur les blogs de parents, l’idée du « kit de voyage » revient souvent. Le but est de préparer un petit sac pleins de surprises (bonbons, jouets, livres, coloriages…) et de donner les éléments un par un aux enfants durant le trajet. Pour être tranquille sur une plus longue distance, le lecteur DVD, la tablette ou la console de jeu restent des valeurs sûres.

Les sociétés d’autoroutes deviennent inventives pour qu’enfants et parents puissent se détendre et se défouler. Ainsi, les vendredis et samedis, sur 36 aires de repos, Vinci Autoroutes met en place une série d’animations, notamment autour de la lecture grâce à l’opération Partir en livre. De cette façon, certains s’allongent à l’ombre pour lire un livre, d’autres s’assoient près des conteurs qui proposent de courts spectacles afin de laisser les parents se reposer. Tout est gratuit et pourtant, 1/3 des parents s’arrêtent uniquement pour faire le plein.

Il est recommandé de s’arrêter au moins toutes les deux heures.

Les enfants trouvent le temps long et sans pause toutes les deux heures, le conducteur risque de se retrouver confronter à des pleurs énervés : rien de tel pour augmenter le stress !

Voyager rime avec Sécurité.

A bord du véhicule, il faut veiller à la sécurité de ses passagers. C’est aussi vérifié que leur ceinture de sécurité soit bien attachée, que le rehausseur soit à la bonne hauteur, que le siège auto soit bien fixé. En 2016, près d’un quart des tués sur la route n’avaient pas leur ceinture, c’est le moment de le rappeler aux ados qui préfèrent parfois s’allonger pour faire une petite sieste et se détachent discrètement afin d’être plus à l’aise.

Pensez au pare-soleil !

Enfin, évitez de voyager aux heures les plus chaudes et les plus embouteillées : de 11h à 16h. Équipez-vous de pare-soleil sur les vitres pour le confort de tous, et bon voyage !